Tsugi daily : June '87 review

“June’87”, produit suite à la découverte d’une petite cassette cachée dans un vieil enregistreur appartenant à son grand père. Nostalgie, création et ballade dans les bois. La recette parfaite pour démarrer un week‐end des plus apaisants.

June '87 en Exclusivité pour Longueur D'onde

«“June’ 87” est un morceau créé suite à la découverte d’une petite cassette cachée dans un vieil enregistreur appartenant à mon grand-père, le compositeur Marc Moulin. En l’écoutant, j’ai découvert plusieurs minutes d’enregistrement de quelques accords joués sur un Wurlitzer par Marc en pleine séance de composition. J’ai alors décidé de chanter par dessus ce piano mélancolique, sans le modifier, en le gardant tel quel (on peut d’ailleurs noter que Marc s’arrête quelques secondes pour réfléchir au milieu du morceau). Les paroles viennent, elles, raconter ce rapport que j’avais avec mon grand père aujourd’hui décédé, j’espère qu’il serait fier de moi.»

Tsugi Magazine

Ces inspirations, Penelope Antena les porte dans ses veines. Fille de la chanteuse et musicienne de jazz Isabelle Antena et petite‐fille de Marc Moulin, compositeur de jazz et de musique électronique, il lui était difficile d’échapper à cet univers. C’est d’ailleurs avec les cassettes de son grand‐père qu’elle a produit Antelope, ainsi qu’avec les instruments de ses parents : des synthétiseurs SH09 et DX7. Construit comme une boucle, l’album s’ouvre sur “June’87” où la musique, discrète, laisse la place à une voix modifiée, étirée, transformée. Il se termine avec “So It Ends” où cette même voix est cette fois‐ci multipliée, et où la production s’est presque volatilisée.

Arty Paris - Antelope Review

La musique de Penelope Antena ne se laisse pas apprivoiser facilement. Comme la forêt où elle s’est retirée pour composer, la productrice signe dix morceaux troublants qui s’aventurent en dehors des sentiers battus. Entourée des instruments de son grand-père Marc Moulin (grand compositeur de jazz et auteur), Penelope a intégralement auto-produit l’album dans son « Cedars Studio ». Une ambiance de travail unique que Frames Pictures a saisi dans un mini-documentaire d’une poésie à couper le souffle

Musik Please Interview

Musik Please Interview

En fait, le temps a ralenti sans interruption de la vie, de ses amis, etc… On a le temps tout à coup d’expérimenter, chercher, apprendre. Quand on est plus sujet à un rythme imposé, on trouve le sien “biologiquement”. Je me réveillais très tôt le matin, au lever du soleil, j’allais au studio avec mon café, et j’explorais jusqu’à ce que quelque chose me parle. Comme le sample de voix dans “The Cedars” par exemple, trouvé par hasard, qui m’a tout de suite interpellé.

Manifesto XXI - Magazine

Manifesto XXI - Magazine

La productrice Penelope Antena sortira un premier album, Antelope, le 14 juin prochain chez Kowtow Records (Monolithe NoirMalvina Meinier…) . Elle en dévoilait vendredi 5 avril un premier extrait clippé : « 33-1 Oak ». Un morceau qui questionne la dépendance de l’inspiration à l’imitation. « I tried so hard to be you »  Un morceau qui parle de trouver sa place.

L'autre quotidien

L'autre quotidien

On parlait de gazelles et d’antilopes, on se doit de citer Lizzy Mercier Descloux pour la référence, et plus loin au fil du disque, de la rencontre tubesque de Neneh Cherry avec Youssou N’Dour en filigrane de certains duos, comme une quête de sens qui va sans encombre, en empruntant tous les labyrinthes à portée pour voir ce sur quoi ça peut déboucher. Il va sans dire que c’est de famille puisque l’album a été conçu sur le matériel de Marc Moulin qui, en plus d’être son grand-père, un jazzman belge émérite, était aussi un membre de Telex, équivalent fun électro d’outre-Quiévrain de Kraftwerk. Citons aussi sa mère Isabelle Antena dont le Camino del Sol reste une petit miracle électro soft chanté qui encapsule les débuts des 80’s.